PROGRAMME & MANIFESTE

DÉTAIL DU PROGRAMME – intervenants :


  • 10h-11h30 : Conférences sur le beurre + dégustations

                      Producteur de beurre, Historien spécialisé, Diététicienne-Nutritionniste

> Yann VICAT Responsable de production – Beillevaire – Producteur, Fromager, Crémier

. Comment le beurre de baratte est-il fabriqué ?
. Quelles différences entre production artisanale et industrielle ?

> Fabrice PONCET – Agrégé d’histoire, professeur d’Histoire-Géographie au lycée Charles Tellier de Condé-sur-Noireau, docteur en Histoire, membre du Pôle rural de l’Université de Caen-Normandie.

. Dénominations géographiques : Beurres de Baignes, d’Isigny, de Bresse…
– simple provenance ou propriétés particulières ?
. Des qualités attendues d’un beurre aux moyens employés pour en corriger les défauts.

Jean-pierre WILLIOT – Professeur d’Histoire Contemporaine à l’Université François-Rabelais à Tours, Directeur du Laboratoire d’études sur l’alimentation et Vice-président du Conseil scientifique de l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures Alimentaires. (IEHCA)

. Qu’est ce qu’un bon beurre ? Évolution et culture du goût du XIX-XXIème siècle.

> Alice LE GRAND – Diététicienne-Nutritionniste à Paris 8ème

. Le beurre, quels apports nutritionnels ? quelles vertus ? …
. Souvent critiqué au fil du temps, est-il vraiment si mauvais pour la santé ?

+ 11h30-12h00 : dégustations

vous pouvez déjà réserver votre place ici


  • 14h-19h : Ateliers du beurre

Fabrique ton beurre : apprenez à fabriquer vous même votre beurre de baratte à partir de la crème. On vous donne nos conseils de grand-mère.

Aromatise ton beurre : venez découvrir comment sublimer le beurre avec des épices, des produits frais, on vous propose des recettes spécialement conçues pour l’évènement avec des classiques mais aussi des combinaisons surprenantes de saveurs.

vous pouvez déjà réserver votre place ici


  • 10h-19h : Petit Musée du beurre et sa boutique

Petit Musée du beurre : vous trouverez des objets du passé relatifs à sa fabrication : baratte, moules mais aussi tous les grands moments du beurre dans le cinéma … ainsi que la collection d’étiquettes de Mr Didier Salamon :

www.didier-beurre.fr
Merci également à Hélène Treussard

La Boutique : éplucheur de beurre x Toolsoffood, ouvrages liés au beurre, pin’s, broches, sacs et autres surprises..

_____________________________________________

Manifeste du Beurre : Le beurre produit culturel. 

 Eric Roux, Parrain de la Fête de la Gastronomie 2016, pour PUR BEURRE 

             Rien de plus simple que le beurre. C’est tout simplement de la matière grasse de lait débarrassée par secouage, brassage, fouettage, remuage, en fait barattage, d’une partie de son eau.

Mais à partir d’une chose aussi simple, les hommes et leurs cultures sont capables de réaliser des beurres répondant à leur nécessité et leurs désirs de goûts.

Nous connaissons bien sûr les Appellations d’Origine Contrôlée beurrières : Beurre Poitou-Charentes, Beurre d’Isigny, Beurre de Bresse et Beurre de Normandie.

En Aveyron et Lozère, grands éleveurs ovins laitiers, il est possible de trouver du beurre de brebis.

Si, dans la plupart des cas le beurre est produit par barattage de crème, celle-ci peut être travaillée selon différents procédés et plus ou moins maturée.

Dans les régions productrices de « gros » fromages, les grandes quantités de petit-lait en résultant, permettent de produire un beurre à nul autre pareil, aux caractéristiques culturelles très marquées, le beurre de lactosérum.

Nom pas très glamour, mais production existant en Franche-Comté, en Savoie et en Auvergne. Les chefs cuisiniers, pour sa meilleure résistance à la chaleur, utilisent souvent du beurre clarifié, débarrassé de toute trace de petit lait, de babeurre.

Ce babeurre, connu sous le nom de « gaspa » dans la plaine auvergnate servait par chauffage à faire un fromage parfumé au poivre et à l’ail.

Enfin, nous avons la chance de pouvoir parfois goûter un beurre clarifié avec une décoction chaude d’origan, le « smen », indispensable au goût du couscous.

Effectivement le beurre est culturel, varié, divers, multiple, et c’est une chance pour nous d’entretenir et connaitre cette « goûtdiversité » pour nourrir nos Cuisines Populaires.

PUR BEURRE pour l’édition 2016 de la Fête de la Gastronomie travaille au partage des connaissances et savoir-faire beurriers.